Lors d’un décès d’une personne, il est essentiel de bien préparer une cérémonie d’obsèques afin de lui rendre hommage. Pour ce faire, la famille et les proches du défunt font appel à des pompes funèbres qui organiseront en entier ou en partie les funérailles. Mais pour ceux qui veulent embrasser ce métier, comment choisir la bonne formation dans le secteur des pompes funèbres ? Ainsi, revoir le rôle des pompes funèbres ainsi que ses métiers se trouve essentiel afin de déterminer les critères de choix de l’étude.

Qu’est-ce qu’une entreprise de pompes funèbres ?

Les entreprises de pompes funèbres sont des prestataires de services concernant les obsèques. Ils organisent les funérailles lors d’un décès. En effet, quand une personne est morte, les membres de sa famille ainsi que ses proches doivent faire appel à des assistants funéraires pour discuter du déroulement des obsèques. Alors, selon le type de cérémonie (inhumation ou crémation), l’entreprise pompes funèbres va mobiliser ses agents pour assurer le bon déroulement de l’organisation en respectant les attentes de la famille et les proches ainsi que la volonté du défunt. Le personnel de cet établissement doit être des professionnels qui ont suivi une formation funéraire de qualité. Heureusement, il existe des centres de formation qui propose des programmes basés sur la pratique offrant un meilleur profil pour ses étudiants. Dans ce cas, passer une formation funéraire s’avère indispensable pour ceux désirant un emploi de pompes funèbres.

Quels sont les métiers funéraires ?

Dans une entreprise de pompes funèbres, il existe un organigramme bien structuré des postes. À vrai dire, les tâches se présentent comme du travail à la chaine c’est-à-dire que les rôles de chaque poste sont interdépendants. D’abord, il y a l’assistant funéraire. Son rôle est de conseiller les proches du défunt sur la manière dont les obsèques vont être organisées. Ensuite, le Maitre de cérémonie est responsable de toutes les étapes des funérailles. Il assure la réalisation des derniers souhaits de la famille et du défunt. Puis, il y a les porteurs qui préparent le cercueil, assurent la mise en bière du corps et le transportent. De plus, le thanatopracteur fait un dernier traitement du corps pour ralentir sa dégradation durant le moment où le défunt sera exposé avant la cérémonie de funérailles. Finalement, les marbriers effectuent des travaux de préparation du tombeau dans les cimetières. Tous ces métiers nécessitent une formation pompes funèbres spéciale.

Quelle formation suivre dans le secteur des pompes funèbres ?

Pour ceux qui veulent adopter un métier dans le secteur des pompes funèbres, il est primordial de suivre les meilleures pédagogies puisqu’il s’agit ici d’un malheur et les clients sont des personnes en deuil. Dans ce cas, ces prestataires de service doivent posséder toutes les compétences requises pour le bon déroulement des obsèques. Pour chaque type de métier de pompes funèbres, des formations devraient être suivies. Par exemple, le thanatopracteur doit suivre une formation concernant les sciences humaines de la mort, l’hygiène, la médecine légale et surtout l’anatomie. Le ministère de la Santé délivre un diplôme national pour eux après avoir fait beaucoup de pratique sous l’encadrement d’un tuteur et d’une formation de 150 heures. Le porteur suit aussi une formation funéraire sur la psychologie du deuil, l’hygiène et la législation. Elle durera 16 heures. Puis, avant d’exercer son poste, le Maitre de cérémonie doit assister à une formation de 80 heures accompagnée d’un stage de 80 heures ainsi qu’un examen comme indique le décret n° 2012-608 du 30 avril 2012. Enfin, un conseiller funéraire doit détenir un certificat de qualification professionnelle en assistance funéraire. Cette certification est obtenue après 140 heures de formation et un examen d’évaluation. Ainsi, dans le secteur des pompes funèbres, il y a des formations respectives à suivre selon le poste exercé.